et de bonnes manières

 

Cela fait plusieurs mois que je cherchais un support pour parler avec Emma ( et Eloïse, quelques rappels sont toujours intéressants et importants ) des bonnes manières .

Je ne sais pas si vous avez déjà fait cette recherche mais je vous souhaite bien du courage : il y a très peu de choses à ce sujet .

Est ce parce que nous sommes dans une société permissive, où l'enfant né " roi " et où, rien ne doit lui être imposé de peur qu'il se construise mal, qu'il se développe mal, qu'il soit frustré ? Frustrer ! Oui c'est le bon terme . Mais n'est-il pas plus facile de goûter à la frustration enfant, plutôt qu'adulte ? N'est ce pas donner les bonnes règles pour une vie en société, pour un respect de soi et des autres, pour s'intégrer, grandir, apprendre ? Alors oui, en tant que parents, c'est plus difficile : un enfant soumis à des frustrations, à une éducation, est un enfant avec qui nous aurons des explications, qui ne sera pas toujours d'accord avec nous, mais on pourra se dire qu'au moins, on essaye de lui donner les bases pour plus tard ! Et cela n'a rien à voir avec l'amour, bien au contraire ...

 

Alors au bout de mes longues recherches, j'ai enfin trouvé ce petit manuel :

P1018370

P1018382

A l'école de Séraphine d'Ines de Chantérac aux Editions Pierre Téqui ( 8.90 euros )

En 14 chapitres, Séraphine la maîtresse chèvre, apprend à Grognon le cochon, Rustic le bouc, et Cabotin le babouin, l'art des bonnes manières .

Ces 14 chapitres parlent de la politesse, du pardon, de la patience, de la galanterie, du respect de son corps, de l'obéissance, du savoir-vivre, du partage, de la médisance, des conflits, du respect des différences . Un beau programme non ?

Sous forme de petits dialogues échangés entre Séraphine et ses élèves, nous pouvons faire découvrir à nos enfants des situations quotidiennes ( il y a même un chapitre " range ta chambre, Grognon ! " ), leur lire, ouvrir un dialogue, leur faire comprendre l'importance des bonnes manières .

P1018374

P1018378

P1018380

P1018379

L'auteur et illustratrice Inès de Chantérac est professeur de Lettres mais aussi marionnettiste, d'où son humour et son tact pour parler de ces sujets et les dessiner, pour le plus grand plaisir des petits ... et des grands !

 

" C'est une chose surprenante que la plus part des chrétiens ne regardent que la Bienséance et la Civilité que comme des qualités purement humaines et mondaines, et ne pense pas à élever leur esprit plus haut, ils ne la considèrent pas comme une vertu qui a rapport à Dieu, au prochain, et à nous-même. ( ... ) Hors c'est Dieu qu'ils honorent en la personne de leur prochain."

Saint Jean-Baptiste de la Salle - 1703

 

Belles découvertes !